L’histoire du ballon rond : comment le football est-il devenu le sport roi

Le football est le sport le plus suivi et le plus pratiqué à travers le monde. Le ballon rond déchaîne les passions souvent pour le meilleur, et parfois pour le pire. Ce constat est d’autant plus impressionnant au vu du caractère relativement récent de cette discipline.

En l’espace d’un siècle et demi seulement, le football est effectivement devenu le sport roi à l’échelle mondiale. Soucieuse de décrypter ce phénomène, la rédaction d’Espace Foot vous propose de revenir plus en détail sur l’histoire du football !

Les origines du football

calcio florentin

On retrouve la trace des premiers jeux de ballon à l’époque de l’Antiquité, notamment chez les Grecs, les Romains, les Chinois et les Japonais. Au Moyen-Age, le calcio florentin et la soule médiévale peuvent également être considérés comme des lointains ancêtres du football. La plupart de ces jeux se distinguaient généralement par une grande violence et par l’absence de règles définies à l’avance.

Au cours du XIXème siècle, les écoles britanniques commencent à accorder une place importante au sport et la soule, connue sous le nom de football en anglais, devient l’une des disciplines les plus pratiquées par les étudiants. Chaque école définit ses propres règles, ce qui constitue un frein aux compétitions interscolaires.

C’est la raison pour laquelle plusieurs tentatives d’unification des règles ont lieu. Les plus connues sont les Cambridge Rules de 1848 et les Sheffield Rules de 1855. Il faudra néanmoins attendre la fin du siècle pour que cette unification des règles soit achevée dans toute l’Angleterre. Créée en 1863, la Fédération Anglaise de Football a joué un grand rôle dans cette mission.

Les débuts du professionnalisme

Le football professionnel est autorisé à partir de 1885 par la Fédération Anglaise de Football. Un premier championnat voit le jour lors de la saison 1888-1889 mais celui-ci est davantage l’initiative des clubs que de la fédération. Au cours des premières années de son existence, le championnat anglais regroupe d’ailleurs uniquement des clubs du Nord dans la mesure où les équipes du Sud sont réfractaires à l’idée du football professionnel. Il faut attendre 1920 pour que les divergences s’estompent et que le championnat concerne l’ensemble des clubs anglais.

D’autres fédérations sont créées à travers le monde, notamment en Europe et en Amérique du Sud. Les pays européens diffusent également le football dans les colonies, même si les équipes multiraciales sont interdites durant de nombreuses années. La Fédération Internationale de Football Association, généralement abrégée en FIFA, est fondée en 1904 à Paris par les représentants de huit pays européens : la France, l’Allemagne, la Belgique, la Suisse, les Pays-Bas, l’Espagne, le Danemark et la Suède.

coupe du monde 1930

La première édition de la Copa America en 1916 est organisée par l’Argentine afin de célébrer le centenaire de son indépendance. Cette compétition donne des idées à la FIFA, notamment à son président Jules Rimet, et la Coupe du Monde voit le jour en 1930. Cette première édition a lieu en Uruguay et 16 sélections nationales sont conviées. Au final, 13 nations répondent favorablement à cette invitation : la France, la Belgique, l’Argentine, le Brésil, la Roumanie, la Yougoslavie, le Chili, l’Uruguay, la Bolivie, le Paraguay, le Pérou, le Mexique et les Etats-Unis.

Les nations venues d’Europe entreprennent un voyage de plusieurs semaines en bateau pour participer à cette première Coupe du Monde dont le vainqueur sera l’Uruguay. Les deux éditions suivantes sont remportées par l’Italie en 1934 et 1938 avant que le football ne soit relégué au second plan avec le début de la Seconde Guerre Mondiale.

La démocratisation du football

Après la guerre, le football reprend peu à peu ses droits, avec par exemple la quatrième édition de la Coupe du Monde en 1950. Depuis cette date, la compétition se déroule continuellement tous les quatre ans et reste l’événement sportif n°1 dans le monde.

Pelé

D’autres compétitions sont rapidement créées dans les années 50 : la Coupe des Clubs Champions (1955), la Coupe d’Afrique des Nations (1957) et le Championnat d’Europe des Nations. L’émergence des premières stars (Di Stefano, Pelé, Eusebio, Garrincha) et la place grandissante de la télévision dans les foyers achèvent de répandre le football.

Au fil des ans, le football ne cesse d’ailleurs de gagner en visibilité et génère de plus en plus d’argent. Il suffit de voir les audiences grandissantes de la Coupe du Monde au fur et à mesure des éditions. On peut constater un véritable changement dans le football à partir des années 90 avec le développement de la publicité, des contrats de sponsoring et l’impact de la mondialisation.

L’arrêt Bosman en 1995 permet par exemple aux clubs européens d’aligner plus de trois joueurs étrangers. Les plus grands talents se retrouvent ainsi dans les clubs les plus puissants, ce qui nuit forcément aux éventuelles surprises qui font pourtant tout le charme du football.